Patrice Gogue


étudiant aux Beaux-Arts de Toulouse

Portfolio — Axes de recherches — Cartes — À propos

Brulûre


2016

Série de photomontages A4 à partir de photographies d'architecture en argentique
BrulûreBrulûreBrulûreBrulûreBrulûreBrulûreBrulûreBrulûre


À quel moment la lumière révèle ou brule ? Comment elle qui témoigne de l'existant, du monde manifesté, essentiellement sacré, est elle aussi maitrisée et utilisée ? Ce qui est trop montré, au centre des projecteurs et qui comme tout reflète, a pour nous l'effet d'un contre jour. Elle se montre trop donc cache, même fait disparaitre. C'est donc presque une autodestruction narcissique, à force de vouloir se mettre en lumière, on tend vers le blanc du papier c'est à dire un espace vide ou à remplir de nouveau. En voulant être plus que jamais présent aux yeux de tous, en voulant exclure le vide et l'absence, c'est pourtant cela qui se révèle de nouveau.
---
À voir à ce propos "qu'est que le contemporain" de Giorgio Agamben et"la société du spectacle" de Guy Debord