Patrice Gogue


étudiant aux Beaux-Arts de Toulouse

Portfolio — Axes de recherches — Cartes — À propos

Relier


2019

Fusain, papier Ingres à la cuve 90 gr ton chaud, ficelle, cire d'abeille, 400x350, 2019
RelierRelierRelierRelierRelierRelierRelierRelierRelier


Ce projet a prit naissance lors de l'écriture de mon mémoire (http://www.patricegogue.com/projet_la-part-du-diable.) Plusieurs symboliques s'y retrouvent comme le fil et l'arbre.
 Je suis sortis exercer mon attention sur les arbres décharnés durant l'hiver. La notion de trait et de dessin se retrouve par le contre jour des branches sur le ciel très vif de l'hiver. Ainsi le trait n'est plus une interprétation du réel, mais une suite ininterrompue du regard à la main. Par la suite j'ai sélectionné parmi les dessins ceux dont l'équilibre me plaisait et qui pouvaient se joindre entre eux. Cette tentative de rejoindre, relire, ou relier est une tentative pour conjuguer l'acte du dessin (cadrage, représentation, séparation) avec l'objet réel qu'est l'arbre, forme unifiée par excellence. L'usage de corde et de cire d'abeille permet de créer une veine transmettant une matière grasse, comme de la sève. Par un seul file l'ensemble se tient et se lie. Pourtant cette "reliure" garde les séquelles d'une séparation par les formats qui créent une mosaïque. Il y a donc l'échec d'une réunification total.
La composition se construit par la suite de Fibonacci, schématisation du monde naturel en Mathématique. Cette composition ne pourra jamais récupérer la forme unifiée de l'arbre, comme le chiffre ne pourra jamais être la chose.